Le voile n’est pas là où l’on pense

Femme voile burkini polémiqueBonjour. Je m’appelle Soraya. Je suis une Femme musulmane et je porte le voile. Ce voile n’est pas là pour cacher mon identité. Pourquoi me refusez-vous de ne pas souhaiter embrasser les canons de la beauté occidentale, de cacher mon visage ou d’enfiler un burkini lorsque j’accompagne des amies à la plage ?

Ne pouvez-vous respecter ma timidité pour ces frivolités que je juge trop indécentes à mon goût ? Pays des droits de l’homme… mais pas de ceux de la Femme sans doute. Ou alors, le pays de la femme qui respecte votre modèle vestimentaire. Pourtant, les personnes qui me côtoient régulièrement peuvent toujours me reconnaître, par ma voix, mes yeux, ma posture, mes gestes ou mes vêtements. À moins de flouer volontairement votre vision, nous ne sommes pas des tâches anonymes vêtues de bleu ou de noir. Pour ceux qui se sentent offensés que je choisisse de ne pas vous montrer mon visage, je le regrette, mais c’est mon choix. Il y a suffisamment de femmes occidentales légèrement vêtues dans les rues de nos villes cet été que vous pouvez regarder. Une femme en moins à regarder ne devrait pas trop vous déranger n’est-ce pas ? Si c’est parce que vous voulez « communiquer avec moi correctement », essayez de le faire comme avec une autre femme et vous constaterez que la seule personne limitée par mon voile, c’est vous. Et si vous écoutez vraiment ce que je souhaite vous dire, alors vous m’entendrez parler. Je vous répondrai qu’il faut cesser de me répéter que je suis opprimée. Pourquoi cette volonté malsaine de vouloir à tout prix déshabiller de force les femmes afin de les « libérer » ? Chez vous, cela ne s’appelle-t-il pas un viol ? C’est pourtant ce que vous faites lorsque vous me refusez de choisir mes vêtements, mon chemisier ou ce voile sur mon visage. En réalité, les seules limitations qui existent pour les femmes voilées sont fixées par la société, non pas par ce tissu posé sur mon visage.

Prenez attention. La Paix soit sur vous.
Soraya L.