Extinction Rebellion : « Il est temps de se rebeller »

Aux yeux de quiconque a lu l’histoire, la désobéissance est une vertu primordiale de l’homme. C’est par la désobéissance que s’est accompli le progrès, par la désobéissance et la révolte.
— Oscar Wilde, The Soul of Man under Socialism (1891)

Puisque l’ardeur de nos désirs nous attache naturellement au bien de notre monde, il ne suffit plus de penser ni d’écrire, l’action est nécessaire !

Je m’adresse aux humains soucieux de mettre en œuvre l’espérance — que je distinguerai de l’espoir, à celles et ceux qui œuvrent individuellement ou en groupe sur la force de l’humanisme, cette qualité sensible, créative ou impulsive qui interagit sans cesse entre notre pensée et notre culture.

Depuis des siècles, l’homme répète qu’il faut « posséder » pour « être. »

Car l’homme a appris à se construire, à imposer son mode de vie à son environnement, à inventer le confort et à créer ce qui est aujourd’hui devenu le matérialisme par lequel il se mesure à ses semblables. À ce stade de son développement, l’homme dans sa singularité et dans sa collectivité, a pris aux autres sans vergogne, et a créé des inégalités et des souffrances pour satisfaire ses désirs, ses envies et non ses besoins.

Dans cet environnement, l’homme moderne est pressé, insouciant, orgueilleux. Il n’a plus de temps de consacrer à ses semblables, vivants ou morts, ni à la Terre ni à la Nature. Il est devenu égoïste, au sens strict du terme, et chérit son propre confort au détriment de la Vie, c’est le sommet d’un narcissisme effréné.

Ne devons-nous pas abandonner les plaisirs sous toutes leurs formes, si le bien être qu’ils nous procurent émane de la souffrance des autres ?

Le principal avantage qui résulterait de l’établissement d’un monde juste et respectueux de la Terre qui l’a faite naître et le nourrit serait, à n’en pas douter, que nous serions délivrés par lui de cette sordide nécessité de vivre et de mourir pour que d’autres s’enrichissent, qui dans l’état actuel des choses, pèse d’un poids si lourd sur chacune et chacun d’entre nous, presque sans exception. En fait, nous ne voyons pas qui peut s’y soustraire sans désobéissance.

En regardant l’état chaotique du monde actuel, il est évident qu’un changement radical s’impose.

EXTINCTION REBELLION