Joker : pourquoi est-ce toujours aux opprimés que l’on conseille la non-violence ?

Joker with red gas grenade

Avant même sa sortie en salles, Joker, le nouveau film de Todd Phillips avec Joaquin Phoenix, a suscité un déchaînement de réactions, de polémiques et de lectures diamétralement opposées. Qu’une telle superproduction hollywoodienne, primée par un Lion d’Or à la Mostra de Venise et battant des records au box-office, puisse provoquer des positionnements idéologiques aussi contradictoires, que le FBI lui-même s’inquiète des conséquences possibles de ce film au point de conduire le gouvernement américain à placer les militaires en état d’alerte, tout cela impose de considérer que Joker nous dit quelque chose de notre monde — et de son renversement possible. Nous avons donc décidé d’aller nous forger notre propre conviction.

Continue reading « Joker : pourquoi est-ce toujours aux opprimés que l’on conseille la non-violence ? »

[NANTES] : Disparitions inquiétantes

OuEstSteve

#OùEstSteve ?

On signale de nombreux enlèvements, séquestrations et disparitions inexpliquées de chômeurs, SDF, précaires, manifestants, étudiants, éducateurs, etc. Notamment Place du Bouffay, en bords de Loire et près du Quai Wilson. Les équipes chargées de l’enquête sont sur la trace de plusieurs individus opérant avec une rare violence, aussi bien de nuit qu’en plein jour !

Continue reading « [NANTES] : Disparitions inquiétantes »

Discours des Puissants au reste du Monde

Discours des Puissants au reste du Monde

Intermède Théât… râle

Ce texte est initialement paru — sous une forme un peu différente — dans un recueil de 13 lettres imaginaires, écrites en novembre 2015, suite aux attentats qui ont endeuillés la France à cette époque. Cynique, cruelle et sans espoir, cette tragédie en un acte puise en partie son inspiration du théâtre de l’absurde de Louis Calaferte et du « Discours à la Nation » du dramaturge militant italien Ascanio Celestini.

Continue reading « Discours des Puissants au reste du Monde »

Be subversive: stay thinking!

Face à l’anesthésie hypocritement moralisatrice…

1/ Nous devons savoir de quelles manières nous sommes réellement opprimés, mais aussi de quelles manières nous sommes piégés dans une illusion dont les idées nous oppriment.

2/ Notre dépendance mentale aux « idéaux » est en réalité une projection de nos propres ressentiments et sensations de victimisation. Cela ne fera jamais avancer notre projet d’équité et de solidarité.

3/ Il faut sortir du cyber-espace. Nous ne vivons pas dans l’Internet ; y rêver serait tomber dans la « cyber-gnose. » Le monde est un lieu physique et, soit nous y sommes, soit nous n’y sommes pas.

4/ Chacun devrait se poser cette question : voulons-nous être un rat dans un mur ou un rat dans une cage ?

5/ La libération ne peut être réalisée que dans la Lutte. Cela implique une forme de sauvagerie, une évolution de l’état apprivoisé à l’état sauvage, un « retour » qui est aussi un pas en avant.

6/ Notre « pouvoir » existe non seulement au-delà du Contrôle, mais aussi au-delà de la définition, au-delà du regard et de la dénomination en tant qu’actes asservissants, au-delà de la compréhension de l’État, au-delà de la capacité de l’État à voir.

7/ Étudions l’invisibilité, le travail en réseau et qui sait à quoi nous pourrions arriver…

« Si on ne peut pas changer le monde, on peut au moins le tenir éveillé »

alchimiste alchemist drawing lineart fineart

Cinq principes pour être en accord avec le Monde (et avec soi-même) :

  1. Ne respecter que ce qui est respectable (c’est-à-dire ni la richesse ni l’autorité) ;
  2. Toujours prendre la défense des plus faibles, des plus vulnérables et des plus fragiles, même lorsqu’ils ne sont pas sympathiques (ce qui signifie d’abord les êtres humains bien entendu, mais aussi les autres êtres vivants, la nature, les lieux et paysages, les choses de l’esprit, l’art et la poésie) ;
  3. Toujours tenter de se mettre à la place d’autrui, pour comprendre ses propres raisons culturelles ou psychologiques et pour coopérer avec sa part de sincérité, si précaire soit-elle ;
  4. Distribuer à tous sans compter bienveillance et bonne humeur ;
  5. Et pour finir, afin de rester complètement disponible à ces objectifs, savoir refuser à temps les positions de pouvoir et l’abus d’avantages personnels.

Citation : Ménis Koumandarèas, écrivain et poète grec.

« Deuxième Ciel »

marias salants Guérande © Lemeephoto.frL’air est chaud, ville solitaire. Dans le vent de la Loire, berce les foules solidaires. Ardents, bruyants, conscients, les citoyens crient leur joie dans la rue. Sous le soleil, on s’émerveille. Vigilants, dans la clameur des luttes on se retrouve. Vivants, chaque nuit sous les étoiles on se découvre. Des différences, des ressemblances, des espérances et des croyances partagées. Loin des écrans, des périscopes et des prismes déformants, chacun célèbre à sa manière les premières lueurs d’une ère nouvelle, d’une ère de rien, ère comprimée qui se libère du joug des uns. La jeunesse est pleine de métamorphoses.

Continue reading « « Deuxième Ciel » »

À la recherche du bonheur…

Manif contre la Loi travail
Désolé pour le dérangement… © ValK

C’est la recherche du bonheur qui meut l’humanité. Alors qu’au fil des âges, tout n’était que mystère, l’Homme a cherché à comprendre le monde qui l’entourait et à améliorer sa condition mortelle. C’était encore le monde des dieux et des oracles. Et c’est de ce monde qu’est née la notion de bonheur : un bienfait, une amélioration de l’existence accordée par les divinités. Mais l’humain veut tout, mais en ayant tout, il finit par se lasser. Pour avancer et trouver le bonheur, faut-il s’en remettre au hasard du destin ou au destin du hasard ? Continue reading « À la recherche du bonheur… »

La Bouillabaise

typo Révolution ZeKLa Bouillabaise, ce n’est pas une recette de cuisine dont on aurait mal orthographié le nom, c’est un texte anarchiste rédigé le 14 Juillet 1989, à l’occasion du bicentenaire de la Révolution Française. Ouvertement anti Républicain, c’est une parodie argotique du célèbre — mais très controversé — hymne national Français, La Marseillaise.
Continue reading « La Bouillabaise »