Explore freely the dangerous forests of Life

Ne pas chercher ce qui est simple à obtenir.
Ne pas chercher à suivre la multitude.

Toute barrière qui nous protège de l’extérieur est une prison…
Prenons soin de nos meutes.

Dirigeons-nous, à notre guise, sur cette planète
Et parcourons les chemins que nous choisissons.

Explorons librement les dangereuses forêts de la Vie.
Louves et loups n’attendent que nous pour grandir le clan !

ZEKA (1ermai 2020)

L’illustration provient de la sélection des Affiches déconfinées sur Formes des Luttes.

L’histoire ne se répète pas. Ce sont les hommes qui bégaient

L'histoire ne se répète pas ce sont les hommes qui bégaientA la fin de « l’ère de la catastrophe » — les trente et un ans séparant 1914 de 1945 —, un cri se répand à travers toute l’Europe : « plus jamais ça ! » Au moment où l’Europe se prépare à penser son futur, elle regarde vers son passé. Cet avenir ne revêt pas alors la forme d’une abstraction utopique, mais celle d’une mémoire. Nous avons tous pour habitude de résumer cette réflexion en prétendant qu’il « faut se souvenir pour que l’histoire ne se répète pas », ou bien en disant : « celui qui oublie les leçons de l’histoire est condamné à la répéter ».

Cependant, nous ne pensons pas qu’il faille se souvenir pour que tel drame ou que telle erreur ne soit pas reproduite, mais pour réorienter notre pensée et nos actions de façon à ce que le passé ne puisse pas se répéter.

Or nous savons aujourd’hui que les génocides se sont succèdés, au Cambodge, au Rwanda, en Bosnie et dans d’autres régions du monde, sous des formes évidemment différentes. Interrogeons-nous : est-ce la faute de notre mémoire ? Ou bien, la mémoire suffit-elle à ne pas répéter le passé ?

Si tu ne comprends pas, les choses sont ce qu’elles sont. Si tu comprends, les choses sont ce qu’elles sont.
— Proverbe bouddhiste.


Dessin reçu par mail.

VIVA LA LIBERTÉ ! Pour l’Émancipation Individuelle & la Libre-Association des Individus

chevrerie zad nddl

La Liberté ne peut être que TOUTE LA LIBERTÉ ; un morceau de liberté n’est pas la Liberté.
Max Stirner

Les mythes de l’Ordre et de la Nation

Nos sociétés et nos États existent, sans que nous les fassions, ils sont réunis sans notre assentiment, ils sont prédestinés, ils ont une existence propre, indépendante, ils sont contre nous, les individualistes, ce qui existe de façon indissoluble. Le monde d’aujourd’hui est, comme on dit, en lutte contre l’ « état des choses existant ». Cependant, on se méprend, en général, sur le sens de cette lutte, comme s’il ne s’agissait que de troquer ce qui existe actuellement contre un nouvel ordre qui serait meilleur.

Continuer la lecture de « VIVA LA LIBERTÉ ! Pour l’Émancipation Individuelle & la Libre-Association des Individus »

Plongée dans un état d’excitation et de terreur

La Chute de la Necropole

La Ville. Comme dans une aventure de Lemmy Caution, nos vies se mêlent aux faisceaux des autos qui passent, nos rêves s’habillent des grésillements des antennes, sous le regard bienveillant de la cité panoptique. La ville. Artères, bretelles, tunnels, parking sous-terrain, frénésie des voies rapides, ville d’ombres, villes bétonnées. Nature morte. Desseins grossiers. En un éclair, la ville ordinateur, la ville horloge, polymorphe et artificielle dévore nos dernières parcelles d’humanité.

Continuer la lecture de « Plongée dans un état d’excitation et de terreur »

BAGELSTEIN : n’allez pas chez eux, leurs idées sont à vomir !

L’humour de Bagelstein n’est ni drôle, ni acceptable !

Publicité BagelsteinSous couvert de « blagues », l’enseigne véhicule des idées sexistes insultantes pour les femmes (et les hommes) et encourage les pires comportements : l’envers d’une blague de Bagelstein sur la disponibilité des femmes… c’est le harcèlement sexuel, dans la rue, au travail, à chaque instant de nos vies ! L’envers d’une blague de Bagelstein sur la versatilité des femmes « qui-ne-savent-pas-ce-qu’elles-veulent »… c’est le viol ! L’envers d’une blague de Bagelstein sur le déshonneur d’être trompé… c’est la surveillance maladive d’une femme par son conjoint, et parfois même le meurtre ! Nous affichons notre dégoût face à ce marketing sordide. Au regard de ce qui se cache derrière l’humour pourri de cette enseigne…

BOYCOTTONS BAGELSTEIN !

https://nantes.indymedia.org/articles/34882

Idéal qui germe sous nos pas, sous nos voix

Pancarte Révolution - ZeKa

L’État d’urgence en France a été prolongé jusqu’au 26 mai prochain. Incivilités, fraude ou acte terroriste, on y retrouve toutes sortes de délits dans un imbroglio chaotique. Les amalgames sont grossiers et révélateurs de la politique socialiste de notre époque, laquelle joue aujourd’hui le jeu de la droite et des extrêmes. Les multiples lois votées sous prétexte d’« antiterrorisme » n’ont abouti qu’à plus de fichages ADN, plus de surveillance, de prison pour les fraudeurs, de répression pour les mineurs, etc. Ces lois iniques sont promulguées avec un objectif unique, celui de criminaliser les quartiers populaires, les pauvres ou les mouvements sociaux et d’empêcher ainsi toute forme de contestation.
Continuer la lecture de « Idéal qui germe sous nos pas, sous nos voix »