Démocratie : le paradoxe de l’individu libre et soumis

Tyrannie de la MajoritéÀ nos camarades de lutte, cet essai est une célébration de la liberté et de l’autonomie, un regard sur la vraie nature de ce que l’on nomme communément « l’âme collective » et qui n’est autre — à mon humble avis — qu’un raccourci théâtral pour qualifier l’absence d’individualité dans une société dominée par la pensée majoritaire. Ma réflexion s’appuie sur l’étude de plusieurs textes : De l’omnipotence de la majorité, De la Démocratie en Amérique et Comment la démocratie modifie les rapports du serviteur et du maître d’Alexis de Tocqueville, de 1984 de Georges Orwell ainsi que de l’essai Antidotes de Eugène Ionesco.
Continue reading « Démocratie : le paradoxe de l’individu libre et soumis »